Analyse multicritères du projet de reconversion biomasse de la centrale électrique EDF de Cordemais.

SYNTHESE
L'association Virage Energie Climat Pays de la Loire pointe les insuffisances du projet Ecocombust
proposé par EDF dans le but de cesser l’utilisation du charbon dans la centrale de Cordemais. L’analyse
multicritères menée révèle 4 faiblesses majeures du projet :
- EMPLOIS : Impact emplois non connu : risque de pertes de centaines d’emplois malgré le
maintien en activité du site, en raison d’une diminution importante du temps de
fonctionnement annuel de la centrale.
- POLLUTION DE L’AIR : Risque de pollution de l'air très préoccupant, notamment métaux lourds
et dioxines. La centrale n’est pas prévue pour filtrer les polluants des nouveaux combustibles.
- PERFORMANCE : Rendement actuel de la centrale de 33% contre 90% pour les centrales
modernes équipées de système de cogénération : utilisation inefficace du gisement revenant
à un gaspillage de l’ordre des 2/3 du combustible utilisé.
- RESSOURCE : Le gisement de bois régional parait incompatible avec les besoins du projet.
Risque de perturbations du marché local du bois-énergie et de conflits d’usage.
Ces observations amènent l'association à mettre en avant un scénario de transition écologique et
sociale permettant de créer des emplois tout en préservant la qualité de l’air et le gisement local :
- Création d’unités décentralisées de cogénération chaleur et électricité alimentant des réseaux
de chaleur locaux. Systèmes permettant ainsi de passer d’un rendement d’utilisation du
combustible de 33% à 90% soit une multiplication de l’ordre de 2,5.
- Fort développement des smart-grid permettant de coupler les divers réseaux énergétiques et
d’assurer la distribution en fonction des besoins et de la production des énergies renouvelables
pilotables (biomasse et hydraulique) et non pilotables (éolien et solaire).
- En parallèle : mise en place d’une politique volontariste d’économies d’énergie. L’objet de la
présente note portant uniquement sur le volet production d’énergie, nous invitons le lecteur
à consulter notre scénario sur ce sujet1.
Les avantages estimés d’un tel scénario sont multiples :
- Création potentielle de l’ordre de 1 500 emplois nets par an en Pays de la Loire.
- Préservation de la qualité de l’air.
- Utilisation du gisement biomasse local avec la meilleure efficacité possible : gaspillage
énergétique évité permettant d’envisager l’atteinte du 100% renouvelables.
- Bilan Carbone fortement positif : fin de l’utilisation des énergies fossiles et préservation du
gisement forestier local.
En conséquence, l'association demande qu'une réelle étude publique et indépendante compare ces
scénarios afin de prendre une décision sur l’avenir de notre paysage énergétique régional conforme
aux impératifs sociaux et environnementaux auxquels notre société doit faire face.
Dans cette démarche, l'association Virage Energie Climat est soutenue par un réseau d’autres
associations telles que les Amis de la Terre.

Pour consulter la note complète cliquez sur le lien ci-dessous :
https://www.virageenergieclimatpdl.org/sites/default/files/note%20Ecocom...